instruments utilises

 

 

 

Accueil Activités et Vidéos Photos spectacles Photos parades Galerie photos Agenda Manifestation instruments utilises Rythmes Et Danses Biographie Fêtes et réjouissances Contes antillais Cuisine Antillaise 

A noter que la majorité des instruments utilisé sont fabriquer de manière artisanal, par les membres de l'association.

1- Le principal élément qui le constitue est le tonneau.

2- Vient ensuite le <<Poakabrit*>>  nettoyée soigneusement. A ce niveau une différence est à établir entre le <<makè>> et le <<boula>>. La peau de cabri sera celle d'une femelle pour le <<makè>> à cause de la plus grande sonorité (aigu) qu'elle permet d'obtenir, et celle d'un mâle pour le <<boula>> pour le son grave.

3- La fixation de la peau est faite au moyen de deux<<sek*>>(cercles) qui peuvent être soit deux bout de l'arbuste appelé<<zel à ravèt>> deux bout de liane  du bois appelé <<Ponm roz>>, bois <<Poirier>> bois <<Kenêt*>>(arbre fruitier), mouillés et repliés avec précaution. A noter que de nos jours certains utilisent du fer  de  8/10mm  de diamètre qu'ils soudent  par les deux extrémité , avec 6 / 8 / 10 bouts de 10/12cm  que l'on travaillera  pour donner la forme d'un U ,fixé sur le cercle  du dessus appelé<<Zoban*>>, soudé sur l'un des <<sek*>>.

 4 - La fixation complète et définitive se fera grâce à un bout de corde de trois mètres environ, que l'on fera passer à l'intérieur puis à l'extérieur du tonneau que l'on aura auparavant percé. 5- Enfin  pour la fixation on fait passer une corde dans les <<Zobans>> inférieur et supérieur , on utilisera des bouts de bois très résistants ( bois gouyav , bois chên'n) de 15cm de long appelé<<klé>> pour réglé l'instrument avant de s'en servir. 

*<<Poakabrit*>>(peau de cabri),*>>(cercles)

On notera que pour l'exécution d'un morceau  de musique on se sert de trois<<KA>>: deux <<boulayè>>et un <<makè>> accompagné 

du << chacha>> et du << Ti bwa >>.

 Le Chacha il est fabriqué à partir d'une << Kalbass >> Fruit du CALBASSIER arbre tropical

On cueille la << kalbas>> quant elle est mûre, trois jours après la pleine lune, on y fait un trou pour la vider; le séchage dure environ un an. Les graines de << Toloman >> ou de<<réglisse >>sont les plus couramment utilisées pour remplir la <<kalbas >> parce qu'elles sont très dures et très rondes. Elles donnent un son sec.

Le Ti-bwa ( ti-bois) que l'on fabriquera à partir du<<Bambou>>, Graminée de grande taille ( jusqu'à 40m )des forêts tropicales.

Le ti-bwa assure la base rythmique récurrente, il gardera le même rythme du début à la fin du morceau. En générale, il est recommandé de couper le bambou de 50/60cm  environ voir 1m, trois jours après la pleine lune, il doit être exposer au soleil pendant plusieurs jour, pour qu'il soit parfaitement sec, afin d'offrir sa plus parfaite sonorité.

De fabrication maison ( matériaux de récupération)  2 catégories de Tambou mass est utilisé  par KA'RAÏB exclusivement pour les carnavals : cavalcade, défilé de rue . 

1-  Le Tom  basse , de dimension plus grosse et plus longue servant à donner le tempo et un son grave et prononcer.

2- Le tom contre- basse . bien travailler : ce qui dépend des contre bassiste qui doivent être parfaitement synchro entre  eux et l'ensemble des acteurs: caisse-claire , timbales , tom basse chacha, cloche apportent une harmonie  du fait de sa présence au niveau sonorité  médium qui est absolument nécessaire et indispensable.  

cavalcade

        

 

 

 

 

 

cavalcade

 

Positions de jeu
Le boula est traditionnellement joué couché,le musicien s'asseyant à califourchon.

Accueil Activités et Vidéos Photos spectacles Photos parades Galerie photos Agenda Manifestation instruments utilises Rythmes Et Danses Biographie Fêtes et réjouissances Contes antillais Cuisine Antillaise